Après avoir augmenté de 11% au cours des 5 derniers jours, le stock Tesla est-il prêt pour de nouveaux gains?

0
0

L’action Tesla (NASDAQ: TSLA) a progressé de plus de 11% au cours des 5 derniers jours de bourse et d’un solide 23% au cours des 10 derniers jours de bourse, grâce à de fortes livraisons de véhicules au quatrième trimestre, ce qui a aidé la société à atteindre en grande partie son objectif de vendre 500k voitures pour 2020, et également en raison d’un changement de position d’un ours Tesla de longue date. En comparaison, le S&P 500 plus large a rapporté moins de 3% au cours des 5 derniers jours de négociation. Maintenant, le stock de Tesla est-il sur le point d’augmenter encore? Bien que nous pensons que la société reste fondamentalement surévaluée, se négociant à environ 200x les bénéfices du consensus 2021, Tesla a un élan de son côté, et il pourrait y avoir plus de place pour des gains dans l’action. Plus précisément, il y a une probabilité de 69% d’une hausse de l’action Tesla au cours du mois prochain (21 jours de négociation) sur la base de notre analyse d’apprentissage automatique des tendances du cours de l’action au cours des 5 dernières années. Voir notre analyse sur Chances de hausse de l’action Tesla pour plus de détails. Curieux de connaître la possibilité d’une hausse au cours du prochain trimestre? Vérifiez Tableau de bord de Tesla Stock AI: chances de hausse et de chute pour une variété de scénarios sur la façon dont l’action Tesla pourrait évoluer.

[1/8/2021] Tesla trop dépendante d’Elon Musk?

L’action Tesla a grimpé d’environ 8 fois l’année dernière, avec une capitalisation boursière approchant les 800 milliards de dollars. Tesla est évalué à la différence de toute autre action automobile – à environ 200x les bénéfices du consensus 2021, contre environ 20x pour l’industrie automobile au sens large. [1] La thèse d’investissement Tesla repose sur bien plus que la vente de véhicules électriques de luxe. Les investisseurs comptent sur Tesla pour fabriquer des voitures entièrement autonomes, lancer une flotte de robots-taxis, apporter de grandes améliorations à la technologie des batteries et, plus largement, favoriser la décarbonisation de l’industrie automobile. Cette histoire est liée dans une large mesure au sens des affaires et au leadership du PDG visionnaire de Tesla, Elon Musk. M. Musk a déjà réalisé de grands résultats: changer la perception des véhicules électriques avec des véhicules hautement désirables, construire des usines en un temps record et faire de grands progrès dans la conduite autonome. (Jusqu’où Tesla est-il loin dans la course à l’auto-conduite?) Mais Tesla a encore beaucoup à prouver et il faudra probablement des années avant que l’entreprise ne devienne une valeur élevée. Si M. Musk quittait la scène, pour une raison quelconque, il ne fait aucun doute que l’histoire entourant l’action Tesla changerait radicalement.

Le parallèle le plus proche de la dépendance de Tesla à l’égard de M. Musk serait Apple
AAPL
et feu Steve Jobs. Cependant, Apple était beaucoup plus grande et plus mature lorsque son visionnaire est parti en 2011. Les revenus d’Apple s’élevaient à environ 110 milliards de dollars en FY’11 et son modèle commercial était en grande partie gravé dans la pierre. Son trio informatique iPhone, iPad et Mac était bien établi dans leurs catégories respectives et l’activité de services, dirigée par l’AppStore, prenait de l’ampleur. Tesla, en revanche, est encore au début du cycle de croissance et est à peine rentable, hors ses ventes de crédits réglementaires. (En relation: Comment les crédits réglementaires impactent les marges de Tesla)

Alors que la fortune de la plupart des autres sociétés à méga capitalisation est également liée à leurs fondateurs ou à leurs hauts dirigeants dans une certaine mesure, il existe une bonne marge de sécurité. Par exemple, Facebook (avec une capitalisation boursière de 760 milliards de dollars) et Google
GOOG
(1,2 billion de dollars) ont leurs plates-formes et leurs effets de réseau qui alimentent leurs machines publicitaires. Les investisseurs d’Apple (2,2 billions de dollars) apprécient son écosystème qui verrouille les clients et les incite à continuer à dépenser en produits et services, tandis qu’Amazon
AMZN
(1,6 billion de dollars), les investisseurs achètent dans une infrastructure physique et cloud massive qui alimente son géant du commerce électronique. Nous pensons que les investisseurs de Tesla, d’un autre côté, paient vraiment une prime pour l’innovation continue et le potentiel futur qui sont fortement liés à M. Musk. Bien que ce risque soit évidemment difficile à quantifier, il convient de le noter pour les actionnaires.

Vous voulez jouer sur le marché des véhicules électriques, mais pensez que les actions des marques de véhicules électriques sont surévaluées? Les fournisseurs de composants pourraient être un meilleur choix. Découvrez notre thème sur Stocks des fournisseurs de composants de véhicules électriques pour plus de détails.

[12/21/2020]

Tesla sera ajouté à l’indice S&P 500 le lundi 21 décembre. L’action a progressé d’environ 70% depuis l’annonce de l’inclusion de l’indice à la mi-novembre et est en hausse de 8 fois cette année, sa capitalisation boursière actuelle se situant à environ 660 milliards de dollars. L’histoire de Tesla est attrayante – l’entreprise est à la pointe de deux des plus grandes tendances du marché automobile – les véhicules électriques et les logiciels de conduite autonome. Tesla a également progressé malgré la pandémie, en partie grâce à ses activités chinoises, et a également enregistré des bénéfices au cours des cinq derniers trimestres (bien qu’une grande partie des bénéfices provienne toujours de la vente de crédits réglementaires).

Cependant, nous pensons que le stock est considérablement surévalué aux niveaux actuels. Tesla se négocie à environ 15 fois le chiffre d’affaires prévu pour 2021 et environ 175 fois les bénéfices prévus. Il y a peu de précédent pour ce genre d’évaluation dans l’industrie automobile hautement cyclique et capitalistique dans l’histoire récente. En fait, en utilisant le P / E moyen de l’industrie d’environ 15x [2], Tesla devrait afficher plus de 2x les bénéfices des dix premiers constructeurs automobiles combinés pour justifier sa valorisation. À titre de perspective, les dix premiers constructeurs automobiles en termes de ventes ont affiché des bénéfices nets de moins de 20 milliards de dollars au cours des 12 derniers mois.

Maintenant que l’inclusion de S&P est susceptible de renforcer la position de Tesla en tant que nom de premier ordre, pourrait-elle encore voir une correction à court et à moyen terme? Alors que l’action Tesla pourrait voir une volatilité plus faible après son entrée dans l’indice, étant donné que sa base d’actionnaires se détournera vers des investisseurs passifs qui ne négocieront pas activement et des fonds potentiellement gérés qui sont comparés au S&P 500, l’action pourrait toujours devenir réalité. vérifiez pour plusieurs raisons. Premièrement, avec le déploiement de vaccins hautement efficaces, les choses devraient commencer à revenir à la normale, ce qui devrait aider l’économie. Désormais, même une indication selon laquelle la Fed américaine pourrait revoir sa position sur les taux d’intérêt extrêmement bas pourrait affecter les valorisations des actions à forte croissance comme Tesla. Il existe également des risques spécifiques à l’industrie. Les principaux acteurs tels que GM et Volkswagen ont doublé leurs investissements dans les véhicules électriques. Si ces acteurs livrent des véhicules électriques convaincants qui sont bien accueillis par les clients, cela pourrait changer le discours autour des majors automobiles et potentiellement nuire à la valorisation des sociétés de véhicules électriques pure-play telles que Tesla. (En relation: Comment interpréter les évaluations des actions EV?)

Vous voulez jouer sur le marché des véhicules électriques, mais pensez que les actions des marques de véhicules électriques sont surévaluées? Les fournisseurs de composants pourraient être un meilleur choix. Découvrez notre thème sur Stocks des fournisseurs de composants de véhicules électriques pour plus de détails.

[11/18/2020] Tesla rejoindra le S&P 500, qu’est-ce que cela signifie pour l’action?

Lundi, le S&P Dow Jones a indiqué que le porte-clés pour véhicule électrique Tesla serait inclus dans l’indice S&P 500, entraînant une hausse de plus de 8% de l’action lors de la séance de mardi. L’inclusion devrait être effective à partir du 21 décembre, même si elle pourrait se produire en deux tranches étant donné que Tesla sera la plus grande entreprise jamais ajoutée à l’indice, et parmi les 10 premières entreprises par capitalisation boursière sur le S&P 500. Alors, qu’est-ce que cela signifie signifie pour les actions et les investisseurs Tesla?

Premièrement, l’inclusion pourrait entraîner une forte demande à court terme pour les actions Tesla non seulement de la part de fonds indiciels qui suivent le S&P 500, mais peut-être de fonds gérés qui sont comparés au S&P 500. Pour perspective, le S&P Dow Jones estime, sur la base de la capitalisation boursière récente données, que les fonds devront vendre d’autres positions à hauteur d’environ 51 milliards de dollars pour acheter des actions Tesla. [3] Sur la base de la capitalisation boursière actuelle de Tesla, cela se traduit probablement par environ 11,5% du total des actions en circulation de Tesla et plus de 13% du flottant libre de Tesla (actions publiques pouvant être négociées sans restrictions). Deuxièmement, avoir une grande partie des actions Tesla détenue par des investisseurs indiciels passifs pourrait éventuellement réduire la volatilité de Tesla, qui a été sujette à de grandes fluctuations dans le passé. Cela dit, l’inclusion de l’indice ne change pas l’image fondamentale de Tesla. L’action semble coûteuse à notre avis, s’échangeant à environ 110x les bénéfices du consensus 2021, contre environ 26x pour le S&P 500 plus large.À ces évaluations, Tesla devra très bien s’exécuter – misant sur de nouveaux lancements tels que le Model Y, son international expansion et augmentation des ventes de logiciels – pour justifier son cours de bourse.

[Updated 7/15/2020] Tesla sera-t-il sur S&P 500? Le logiciel de Tesla a un indice

En tant que leader de la conduite autonome, nous estimons que Tesla a enregistré 1,4 milliard de dollars de revenus logiciels en 2019 grâce à la vente de ses mises à niveau logicielles Full Self Driving. Ces améliorations, qui coûtent actuellement environ 8 000 $ par véhicule, sont également très lucratives. Alors Quel est l’impact des mises à niveau logicielles de Tesla sur ses marges? Nous estimons qu’ils ont contribué à environ 400 points de base (4%) aux marges brutes automobiles de Tesla (revenus moins les coûts directs, divisés par les revenus) de 21% en 2019. À l’exclusion des ventes de logiciels, il est peu probable que Tesla ait été rentable au cours des derniers trimestres. . Pas de discussion sur l’inclusion S&P.

Quel est l’impact des ventes de logiciels sur les marges de Tesla?

  • Tesla a livré environ 368000 véhicules en 2019 et nous estimons qu’environ 57% des clients ont opté pour le progiciel de conduite autonome. (90% des acheteurs du modèle X & S et 50% des acheteurs du modèle 3). Cela se traduit par environ 209k packages vendus.
  • En supposant un prix de vente moyen de 6500 dollars sur les mises à niveau logicielles, cela se traduit par environ 1,4 milliard de dollars de revenus logiciels en 2019.
  • Les bénéfices bruts déclarés de Tesla dans le secteur automobile, qui comprennent les ventes de logiciels ainsi que les ventes de véhicules, s’élevaient à environ 4,4 milliards de dollars en 2019. Avec des revenus de l’industrie automobile d’environ 21 milliards de dollars en 2019, cela se traduit par des marges brutes de l’industrie automobile d’environ 21%.
  • En supposant des marges brutes d’environ 80% sur les logiciels, les bénéfices bruts des logiciels se seraient élevés à 1,1 milliard de dollars en 2019. Alors que les éditeurs de logiciels ont généralement des marges brutes d’environ 72%, nous supposons que le nombre est un peu plus élevé pour Tesla.
  • En soustrayant les revenus et les bénéfices bruts liés aux logiciels des revenus automobiles et des bénéfices bruts, nous estimons que les marges brutes automobiles se seraient élevées à environ 17% en 2019. Des calculs détaillés sont disponibles dans notre tableau de bord Quel est l’impact des ventes de logiciels de Tesla sur ses marges brutes?
  • Cela signifie que les ventes de logiciels ont contribué pour environ 400 points de base aux marges brutes automobiles de Tesla en 2019.

Pourquoi les logiciels pourraient-ils représenter un mélange plus élevé de marges à l’avenir?

  • À mesure que les livraisons de Tesla augmentent, avec la mise à l’échelle de nouveaux véhicules tels que le modèle Y, les ventes de logiciels augmenteront également.
  • De plus, les capacités du système de conduite autonome s’améliorent et cela pourrait améliorer les taux d’attache. Le PDG Elon Musk a récemment déclaré que Tesla était “ très proche ” d’atteindre la technologie de conduite autonome de niveau 5 – ce qui signifie qu’une intervention humaine ne sera pas du tout nécessaire.
  • Tesla a également augmenté régulièrement les prix du logiciel. Les prix sont passés de 7 000 $ à 8 000 $ à partir du 1er juillet, et la société a indiqué que les prix ne pourraient que continuer à augmenter à mesure que les capacités seront ajoutées.
  • Tesla a l’idée de proposer son logiciel de conduite autonome en tant que service d’abonnement – une initiative qui pourrait augmenter les flux de revenus récurrents pour l’entreprise tout en augmentant potentiellement l’adoption du package.

Et si vous recherchez plutôt un portefeuille plus équilibré? Voici un portefeuille de haute qualité pour battre le marché, avec un rendement de plus de 110% depuis 2016, contre environ 60% pour le S&P 500. Composé d’entreprises affichant une forte croissance des revenus, des bénéfices solides, beaucoup de liquidités et un faible risque, il a surperformé le marché dans son ensemble année après année, de manière constante.

Voir tout Estimations des prix de Trefis et Télécharger Données Trefis ici

Qu’y a-t-il derrière Trefis? Découvrez comment cela alimente une nouvelle collaboration et pourquoi Directeurs financiers et équipes financières | Équipes produit, R&D et marketing

.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here