“Can we catch COVID-19 from a vaccine?”: Minister of Health attacks myths

0
6

India will begin its COVID-19 vaccination campaign on Saturday.

New Delhi:

Ahead of the COVID-19 vaccination campaign which begins on Saturday, Union Health Minister Harsh Vardhan took to Twitter on Thursday to dispel vaccine doubts.

Posting a series of graphics on Twitter, the minister raised fears such as the vaccine causing infertility or the spread of the coronavirus infection.

“There is no scientific evidence to suggest that #COVIDVaccine could cause infertility in men or women. Please do not pay attention to any such rumors or information from unverified sources,” he said in a tweet.

“You cannot get # COVID19 because you have been inoculated with a # COVID19Vaccine. Temporary side effects like a mild fever should not be confused with #COVID,” the minister said in another.

Le gouvernement lancera samedi ce qu’il dit être le plus grand programme de vaccination au monde avec des injections fabriquées en Inde – l’un développé par l’Université d’Oxford et le géant pharmaceutique AstraZeneca, l’autre par Bharat Biotech International et le principal organisme de recherche clinique de l’Inde.

ALSO READ  Who is on the list of key workers?

Les autorités traiteront le vaccin domestique COVID-19 “également” avec le principal vaccin mondial, même si l’efficacité du médicament local n’a pas été prouvée, et les gens n’auront pas le choix de celui qu’ils obtiennent, ont laissé entendre les responsables gouvernementaux.

Newsbeep

L’administration de Covaxin de Bharat Biotech, une initiative acclamée par les politiciens a inquiété certains experts de la santé qui le jugent précipité, car le vaccin n’a qu’une approbation limitée en «mode essai clinique» et n’a pas terminé les essais de phase 3 lorsque son efficacité est mesurée.

ALSO READ  More than 1,200 birds found dead across India, avian flu confirmed in UP

Les experts du régulateur indien des médicaments ont recommandé ce mois-ci une surveillance plus stricte de Covaxin, comme cela se fait lors des essais cliniques, en particulier si les cas d’infection par des souches mutantes du virus se propagent rapidement. Dans le même temps, le gouvernement veut vacciner autant de personnes que possible car la demande de vaccins dépasse l’offre.

ALSO READ  India's medium-term growth will slow to around 6.5% after initial rebound: Fitch

Des groupes de défense de la santé, des chiens de garde et des politiciens de l’opposition ont remis en question l’approbation du vaccin, qui est intervenue juste un jour après que les autorités ont demandé à Bharat Biotech, basée à Hyderabad, plus de preuves de son efficacité.

(Avec les contributions des agences)

.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here