Patanjali clarifies Coronil certification, WHO declares “unrevised”

0
10

Patanjali Ayurved, promoted by Ramdev, launched Coronil on February 19

New Delhi:

Coronil, a drug that claims to boost immunity against COVID-19, developed by yoga guru Patanjali Ayurved, promoted by Ramdev, has been the subject of controversy over certification claims.

At the launch ceremony on February 19, which was also attended by Minister of Health Harsh Vardhan and Union Minister Nitin Gadkari, the Patanjali product was touted by the company as the “first evidence-based drug. for COVID-19 “.

On a large poster behind the table where Ramdev and Union ministers were seated were claims that the “drug” was CoPP and WHO GMP certified – meaning it holds a Certificate of Pharmaceutical Product (CoPP). and is recognized by the World Health Organization (Good Manufacturing) Practices (GMP). These two standards roughly define the quality assurance of drugs.

The WHO, however, clarified in a tweet that it has not reviewed or certified any traditional medicine to treat or prevent COVID-19. “@WHO has not reviewed or certified the effectiveness of any traditional medicine for treating # COVID19,” the WHO Southeast Asia tweeted.

Lors de l’événement de lancement vendredi, Patanjali avait déclaré dans un communiqué: “Coronil a reçu le certificat de produit pharmaceutique (CoPP) de la section Ayush de l’Organisation centrale de contrôle des normes des médicaments conformément au système de certification de l’OMS.”

ALSO READ  Another Trinamool MP quits, party says he wouldn't be a candidate anyway

Rakesh Mittal, l’un des hauts dirigeants de Patanjali Ayurved, avait doublé l’affirmation selon laquelle Coronil avait été «reconnu par l’OMS». “Patanjali est entré dans l’histoire dans le domaine de l’Ayurveda car Coronil a été reconnu par l’OMS comme le premier médicament basé sur des preuves pour Corona”, avait tweeté M. Mittal. Il a supprimé le tweet.

Le directeur général de Patanjali Ayurved, Acharya Balkrishna, a par la suite clarifié ce qu’il a dit “pour éviter la confusion”.

Newsbeep

“Nous voulons préciser pour éviter toute confusion que notre certificat COPP conforme aux BPF de l’OMS à Coronil est délivré par le DCGI, gouvernement indien. Il est clair que l’OMS n’approuve ni ne désapprouve aucun médicament. L’OMS œuvre pour bâtir un avenir meilleur et plus sain pour les gens partout dans le monde “, a tweeté M. Balkrishna.

L’OMS fournit des références pour les certifications mais ne certifie ni n’approuve le médicament lui-même. Les lignes directrices GMP fournissent un ensemble de critères de contrôle de la qualité pour garantir que les médicaments sont systématiquement produits et contrôlés selon les normes de qualité appropriées à leur utilisation prévue.

ALSO READ  BJP Announces Bypass Candidates for 2 Rajya Sabha Seats in Gujarat

Si un pays souhaite importer le Coronil de Pantanjali, il demandera une CdPP au contrôleur général des médicaments de l’Inde (DCGI) via Patanjali. Le certificat est ensuite délivré par la DCGI conformément aux directives de l’OMS.

L’opposition citant la clarification de l’OMS a attaqué le centre. “J’espère que notre ministre de la Santé cessera d’embarrasser la nation avec de telles déclarations pour promouvoir Coronil. Je crois fermement en l’Ayurveda, mais le revendiquer comme un remède garanti par l’OMS contre le COVID et l’approuver, ce n’est rien d’autre que tricher et tromper la nation”, Shiv La députée Sena Priyanka Chaturvedi a tweeté.

The Bharat Express News a contacté Patanjali Ayurved et le ministre de la Santé et leurs réponses sont attendues.

ALSO READ  Financial aid to 8 Lakh tea garden workers ahead of Assam election

En juillet 2020, bien avant que les vaccins n’atteignent encore la dernière piste et que les mesures de verrouillage à travers les nations soient encore très strictes, Patanjali Ayurved avait affirmé que Coronil pouvait fournir une forte protection contre le coronavirus. Plus tard, le ministère AYUSH a déclaré dans un communiqué que Coronil ne pouvait être vendu que comme un stimulant d’immunité et non comme un remède.

.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here