Pourquoi Airbnb Stock n’est pas le meilleur jeu de récupération de voyage

0
3

L’action Airbnb (NASDAQ: ABNB) est en baisse de près de 15% par rapport à ses plus hauts historiques, se négociant à environ 188 $ par action, en raison de la liquidation plus large des actions technologiques à forte croissance. Cependant, les perspectives d’activité d’Airbnb sont en fait très solides. Il semble raisonnablement clair que le pire de la pandémie est maintenant derrière nous et qu’il y aura probablement une demande considérable de voyages refoulée. Les taux de vaccination contre le Covid-19 aux États-Unis ont tendance à augmenter, avec environ 30% de la population ayant reçu au moins un vaccin, selon le suivi des vaccins de Bloomberg. Les cas de Covid-19 sont également bien loin de leurs sommets. Désormais, Airbnb pourrait avoir un avantage sur les hôtels, car les gens optent pour des endroits moins densément peuplés tout en planifiant des séjours à plus long terme. Les revenus d’Airbnb devraient augmenter d’environ 40% cette année, selon les estimations du consensus. En comparaison, les revenus d’Airbnb n’ont baissé que de 30% en 2020.

Si nous pensons que les perspectives à long terme d’Airbnb sont convaincantes, compte tenu des forts taux de croissance de l’entreprise et du fait que sa marque est synonyme de location de vacances, le stock est cher à notre avis. Même après la récente correction, la société est évaluée à plus de 113 milliards de dollars, soit environ 24 fois les revenus du consensus 2021. Les ventes d’Airbnb devraient augmenter d’environ 40% cette année et d’environ 35% l’année prochaine, selon les estimations du consensus. Il existe des moyens beaucoup moins chers de jouer la reprise dans l’industrie du voyage après Covid. Par exemple, la principale agence de voyages en ligne Expedia, qui possède également Vrbo, une entreprise de location de vacances à croissance rapide, est évaluée à environ 25 milliards de dollars, soit à peu près 3,3 fois les revenus prévus pour 2021. La croissance d’Expedia devrait en fait être plus forte que celle d’Airbnb, avec des revenus sur le point d’augmenter de 45% en 2021 et de 40% supplémentaires en 2022 selon les estimations du consensus.

Consultez notre analyse de tableau de bord interactif sur Évaluation d’Airbnb: Cher ou bon marché? Nous décomposons les revenus et la valorisation actuelle de l’entreprise et les comparons avec d’autres acteurs de l’hôtellerie et de l’espace de voyage en ligne.

[2/12/2021] Le rallye d’Airbnb est-il justifié?

L’action Airbnb (NASDAQ: ABNB) a progressé de près de 55% depuis le début de 2021 et se négocie actuellement à des niveaux d’environ 216 $ par action. L’action est en forte hausse de 3x depuis son introduction en bourse au début de décembre 2020. Bien qu’il n’y ait pas eu de nouvelles de la société pour justifier des gains de cette ampleur, il y a quelques autres tendances qui ont probablement contribué à pousser l’action à la hausse. Premièrement, la couverture du côté vendeur a considérablement augmenté en janvier, alors que la période de calme pour les analystes des banques qui souscrivaient à l’introduction en bourse d’Airbnb a pris fin. Plus de 25 analystes couvrent désormais le titre, contre un couple en décembre. Bien que l’opinion des analystes ait été mitigée, elle a néanmoins probablement contribué à accroître la visibilité et à générer des volumes pour Airbnb. Deuxièmement, le déploiement du vaccin Covid-19 prend de l’ampleur aux États-Unis, avec plus de 1,5 million de doses administrées par jour, et les cas de Covid-19 aux États-Unis sont également en baisse. Cela devrait aider l’industrie du voyage à revenir à la normale, des entreprises telles qu’Airbnb enregistrant une forte demande refoulée.

Cela étant dit, nous ne pensons pas que la valorisation actuelle d’Airbnb soit justifiée. (En rapport: Évaluation d’Airbnb: Cher ou bon marché?) La société est évaluée à environ 130 milliards de dollars, soit environ 31 fois le chiffre d’affaires consensuel de 2021. Les ventes d’Airbnb devraient augmenter d’environ 37% cette année. En comparaison, le géant du voyage en ligne Expedia, qui possède également Vrbo, une entreprise de location de vacances en pleine croissance, est évalué à environ 20 milliards de dollars, soit à peu près 3 fois les revenus prévus pour 2021. Expedia devrait augmenter ses revenus de plus de 50% en 2021 et d’environ 35% en 2022, alors que son activité se remet de la crise de Covid-19.

[12/29/2020] Choisissez Airbnb Over DoorDash

Plus tôt ce mois-ci, la plateforme de vacances en ligne Airbnb (NASDAQ
NDAQ
: ABNB) – et la start-up de livraison de nourriture DoorDash (NYSE: DASH) a rendu public leurs actions en voyant de gros sauts par rapport à leurs prix d’introduction en bourse. Airbnb est actuellement évalué à 90 milliards de dollars, tandis que DoorDash est évalué à environ 50 milliards de dollars. Alors, comment les deux sociétés se comparent-elles et quel est probablement le meilleur choix pour les investisseurs? Examinons plus en détail les performances, la valorisation et les perspectives récentes des deux sociétés. Airbnb vs DoorDash: quelle action devriez-vous choisir?

Covid-19 aide les numéros de DoorDash, fait mal Airbnb

Airbnb et DoorDash sont essentiellement des plates-formes technologiques qui relient respectivement les acheteurs et les vendeurs de locations de vacances et de nourriture. En regardant uniquement les fondamentaux de ces dernières années, DoorDash semble être le pari le plus prometteur. Alors qu’Airbnb se négocie à environ 20x le chiffre d’affaires prévu pour 2021, DoorDash se négocie à environ 12,5x. La croissance de DoorDash a également été plus forte, avec une croissance des revenus d’environ 200% par an en moyenne entre 2018 et 2020, alors que la demande de plats à emporter a grimpé en flèche pendant la pandémie de Covid-19. Airbnb a augmenté son chiffre d’affaires à un taux moyen d’environ 40% avant la pandémie, le chiffre d’affaires étant susceptible de baisser cette année et de se redresser pour s’approcher des niveaux de 2019 en 2021. DoorDash devrait également afficher des marges d’exploitation positives cette année (environ 8%), à mesure que les coûts augmentent plus lentement que ses revenus en hausse. Alors que les marges d’exploitation d’Airbnb se situaient aux alentours du seuil de rentabilité au cours des deux dernières années, elles deviendront négatives cette année.

L’histoire d’Airbnb a toujours de l’intérêt

Cependant, nous pensons que l’histoire d’Airbnb a plus d’attrait que DoorDash, pour plusieurs raisons. Premièrement, à court terme, Airbnb a beaucoup à gagner de la fin de Covid-19 avec des vaccins hautement efficaces déjà en cours de déploiement. Les locations de vacances devraient bien rebondir, et les marges de l’entreprise devraient également bénéficier des récentes réductions de coûts qu’elle a opérées pendant la pandémie. DoorDash, en revanche, devrait connaître une croissance considérablement modérée, car les gens recommencent à dîner dans les restaurants.

Il y a également quelques facteurs à long terme. La plate-forme d’Airbnb s’adapte beaucoup plus facilement à de nouveaux marchés, la société opérant dans environ 220 pays par rapport à DoorDash, une entreprise basée sur la logistique qui a jusqu’à présent été limitée aux seuls États-Unis. Alors que DoorDash est devenu le plus grand acteur de la livraison de nourriture aux États-Unis, avec environ 50% de part, la concurrence est intense et les joueurs se disputent principalement sur le coût. Bien que les barrières à l’entrée dans l’espace de location de vacances soient également faibles, Airbnb jouit d’une notoriété significative de la marque, le nom de la société devenant synonyme de maisons de vacances en location. De plus, la plupart des hébergeurs ont également leurs annonces propres à Airbnb. Alors que des concurrents tels qu’Expedia cherchent à s’implanter sur le marché, ils ont une visibilité beaucoup plus faible par rapport à Airbnb.

Dans l’ensemble, alors que les paramètres financiers de DoorDash semblent actuellement plus solides, sa valorisation semblant également légèrement plus attrayante, les choses pourraient changer après Covid. Compte tenu de cela, nous pensons qu’Airbnb pourrait être le meilleur pari pour les investisseurs à long terme.

[12/16/2020] Donner un sens à l’évaluation de 75 milliards de dollars de l’action Airbnb

Airbnb (NASDAQ: ABNB), le marché de la location de vacances en ligne, est devenu public la semaine dernière, son action ayant presque doublé, passant de son prix d’introduction en bourse de 68 $ à environ 125 $ actuellement. Cela place la valorisation de l’entreprise à environ 75 milliards de dollars mardi. C’est plus que Marriott – la plus grande chaîne d’hôtels – et les hôtels Hilton réunis. Airbnb – qui n’a pas encore réalisé de profit – justifie-t-il une telle valorisation? Dans cette analyse, nous examinons brièvement le modèle commercial d’Airbnb et l’évolution de ses revenus et de sa croissance. Consultez notre analyse de tableau de bord interactif pour plus de détails. Dans notre analyse du tableau de bord interactif sur Évaluation d’Airbnb: Cher ou bon marché? nous décomposons les revenus et la valorisation actuelle de l’entreprise et les comparons avec d’autres acteurs de l’hôtellerie et de l’espace de voyage en ligne. Certaines parties de l’analyse sont résumées ci-dessous.

Comment les revenus d’Airbnb ont-ils évolué ces dernières années?

Le modèle économique d’Airbnb est simple. La plate-forme de la société met en relation les personnes qui souhaitent louer leur maison ou leurs chambres d’amis avec des personnes à la recherche d’un hébergement et gagne de l’argent principalement en facturant au client ainsi qu’à l’hôte impliqué dans la réservation des frais de service distincts. Le nombre de nuits et d’expériences réservées sur la plateforme d’Airbnb est passé de 186 millions en 2017 à 327 millions en 2019, les réservations brutes passant d’environ 21 milliards de dollars en 2017 à environ 38 milliards de dollars en 2019. La part des réservations brutes qu’Airbnb considère comme des revenus est passé de 2,6 milliards de dollars en 2017 à environ 4,8 milliards de dollars en 2019. Cependant, ce nombre devrait fortement chuter en 2020, car Covid-19 a nui au marché de la location de vacances, le chiffre d’affaires total devant baisser d’environ 30% d’une année sur l’autre. . Pourtant, avec le déploiement des vaccins sur les marchés développés, les choses devraient commencer à revenir à la normale à partir de 2021. Le vaste inventaire d’Airbnb et ses prix abordables devraient garantir une forte reprise de la demande. Nous prévoyons que les revenus pourraient s’élever à environ 4,5 milliards de dollars en 2021.

Comprendre la valorisation de 80 milliards de dollars d’Airbnb

Airbnb était évalué à environ 75 milliards de dollars à la clôture de mardi, ce qui se traduit par un multiple P / S d’environ 16,5 fois nos revenus projetés pour 2021 pour la société. À titre de perspective, Booking Holdings – parmi les agents de voyages en ligne les plus rentables – s’est négocié à environ 6 fois les revenus en 2019, tandis qu’Expedia s’est négocié à 1,3 fois et Marriott – la plus grande chaîne d’hôtels – a été évalué à environ 2,4 fois les ventes avant la pandémie. De plus, Airbnb reste profondément déficitaire, avec des marges d’exploitation de -16% en 2019, contre 35% pour Booking et 7,5% pour Expedia. Cependant, l’histoire d’Airbnb a toujours un attrait.

Premièrement, la croissance a été et restera probablement forte. Le chiffre d’affaires d’Airbnb a augmenté de plus de 40% chaque année au cours des 3 dernières années, contre des niveaux d’environ 12% pour Expedia et Booking Holdings. Bien que Covid-19 ait durement frappé l’entreprise cette année, Airbnb devrait également continuer à croître à des taux de croissance élevés à deux chiffres dans les années à venir. La société estime son marché adressable total à environ 3,4 billions de dollars, dont 1,8 billion de dollars pour les séjours de courte durée, 210 milliards de dollars pour les séjours de longue durée et 1,4 billion de dollars pour les expériences.

Deuxièmement, le modèle léger d’Airbnb devrait également contribuer à sa rentabilité à long terme. Alors que les coûts variables de l’entreprise représentaient environ 25% du chiffre d’affaires en 2019 (pour une marge brute de 75%), les frais d’exploitation fixes tels que les ventes et le marketing (environ 34% du chiffre d’affaires) et le développement de produits (20% du chiffre d’affaires) restent actuellement élevés. Alors que les revenus continuent de croître après Covid, l’absorption des coûts fixes devrait s’améliorer, contribuant à la rentabilité. De plus, la société a également réduit sa base de coûts grâce à Covid-19, car elle a licencié environ un quart de son personnel et abandonné des opérations non essentielles et il est possible que, combiné à la possibilité d’une forte reprise en 2021, les bénéfices devraient augmenter. .

Cela dit, un multiple de revenu à terme de 16,5x est élevé pour une entreprise du secteur des voyages en ligne. Et il existe des risques, notamment des obstacles réglementaires potentiels sur les grands marchés et des événements indésirables dans les propriétés réservées via sa plateforme. La concurrence monte également. Bien que la marque Airbnb soit forte et généralement synonyme de location résidentielle à court terme, les barrières à l’entrée dans l’espace ne sont pas trop élevées, avec Booking.com et Agoda qui lancent leurs propres plateformes de location de vacances. Compte tenu de sa valorisation et de ses risques élevés, nous pensons qu’Airbnb devra très bien s’exécuter pour simplement justifier sa valorisation actuelle, et encore moins générer de nouveaux rendements.

Vous voulez être exposé à la numérisation croissante de l’économie à travers et après Covid-19? Découvrez notre thème sur Stocks d’infrastructure Internet

Voir tout Estimations des prix de Trefis et Télécharger Données Trefis ici

Qu’y a-t-il derrière Trefis? Découvrez comment cela alimente une nouvelle collaboration et pourquoi Directeurs financiers et équipes financières | Équipes produit, R&D et marketing

.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here